Recherche

Concours

Recommander

Vendredi 17 mars 5 17 /03 /Mars 14:01
Cléopâtre et la société des Architectes est mon troisième jeu réalisé avec Bruno Cathala. Je reviendrai d'ici quelques jours sur l'histoire du jeu. Mais, avant de prendre le temps de vous écrire un long texte, je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager ma joie à la découverte du matériel somptueux réalisé par Days of Wonder. Le jeu arrivera dans les boutiques françaises début Mai. Mais, le premier tirage, uniquement en langue allemande, a été produit en priorité pour que le jeu soit présent sur le marché allemand avant la date limite de séléction pour le Spiel des Jahres. Bon, ça ne veut pas dire que Cléopâtre sera sélectionné... mais il aurait été dommage de rater le coche à quelques semaines près !


   Ce matin, 9h30, le gentil monsieur d'UPS lâche un colis devant la porte :-) Remarquez les petits doigts fébriles d'un auteur heureux ...


   Y'a pas à dire, chez DoW, ils font pas les choses à moitié. La boite est super lourde et pleine à craquer ! Je suis super fier d'avoir mon nom sur la couv' en compagnie de l'ami Bruno ;-)


   Quand je vous disais que la boite était bien pleine ! Allez, je vous raconte en gros comment ça se joue ... Chaque joueur débute la partie avec 3 cartes Matière Première, 3 bateaux "Marchands du Nil", 5 Talents d'Or, 2 statues d'Anubis et bien sûr sa Pyramide qui servira de "tirelire" pour engranger ses points de corruption... enfin, le moins possible ;-)


   Sur votre gauche, la Carrière où se trouvent tous les éléments du palais en attente de construction... A droite, le fond de la boite et les deux plateaux de jeu serviront de base à la construction du Palais...


   Cléopâtre en début de piste attend que la construction de son palais avance pour venir faire son tour d'inspection... tandis que  tous les éléments du jeu sont en place pour commencer la partie.


   Lors de chaque tour de jeu, vous aurez le choix entre deux actions : Aller au Marché pour piocher une série de cartes Matière première ou aller sur le Chantier pour construire une ou plusieurs pièces du palais. Chaque construction vous rapportera plus ou moins d'Or selon le moment où elle est construite. Mais attention, si l'utilisation de matériel douteux peut vous permettre de construire plus vite et donc de griller vos concurrents, il vous fait également prendre des points de corruption !


   Pour terminer chaque tour de construction, on lance les dés du grand prêtre. Quand les 5 dés sont sur la face Grand Prêtre, on organise une offrande pour bénir la construction du palais.
Le joueur qui sera le plus généreux pourra rendre des points de corruption... mais, attention ! tous les autres joueurs devront en prendre ! Il ne plaisante pas avec les offrandes, le grand prêtre !


   Heureusement, vous pourrez également vous refaire une virginité en aménageant des Jardins dans le palais pour le plus grand plaisir de Cléopâtre!


   Quand Cléopâtre arrive au bout de son parcours, la partie est terminée. Le joueur le plus riche gagne, bien sûr. Mais, avant ça, le joueur le plus corrompu est jeté aux crocodiles... même si c'est lui le plus riche ! Bien fait, il avait qu'à pas tricher ! Non, mais, ce jeu à une certaine morale : on peut tricher... tant que c'est moins que les autres ;-)


Voila, j'espère que ces quelques images et commentaires vous auront donné l'eau à la bouche :-) à bientôt pour en savoir plus sur la naissance du jeu...
Par Ludovic Maublanc - Publié dans : Cléopâtre et la société des Architectes
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés