Concours

Recommander

Mes jeux :

2013

le-fantome-de-l-opera img-51d75408077fb img-52482e62b8223 img-52482e3f8da7b

Le Fantôme de l'Opéra chez Hurrican avec Bruno Cathala.

SOS Titanic chez Ludonaute avec  Bruno Cathala.

C3K chez Matagot avec  Bruno Cathala, Jaques Bariot et Guillaume Montiage

Rampage chez Repos Prod. avec Antoine Bauza.

 

 

2012

noé  NAHEULBEUK BARBARES BOX PACKAGING sjp   16667 1        

 

Noé chez Bombyx avec Bruno Cathala.

La Marche Barbare chez Repos Prod. avec Antoine Bauza.

Si j'étais Président chez Cocktail Games.

C'est pas faux chez Le Scorpion masqué avec Bruno Cathala .

2011

14862 1
ima boxcontentalt  casse 15265 1     

Dice Town Extension chez Matagot avec Bruno Cathala.

Imakoo chez Editions Groupe Nestor avec Bruno Cathala.

Casse-toi pov'con ! chez Cocktail Games.

Hadès chez Matagot avec Bruno Cathala

 2010


cyrano-copie-1 boites versions 2075 NAHEULBEUK agent double boites versions 2310

Cyrano chez Repos Prod. avec Angèle.

Mr Jack Pocket chez Hurrican avec Bruno Cathala.

Le Donjon de Naheulbeuk chez Repos Prod. avec Antoine Bauza.

Agent Double chez Matagot avec Bruno Faidutti.

PRRT chez Hurrican avec Bruno Cathala.

 

2009

Dice Town chez Matagot avec Bruno Cathala.

Mr Jack in N.Y. chez Hurrican avec Bruno Cathala.

Cyclades chez Matagot avec Bruno Cathala.

 

2007

cash-n-guns-yakuzas mister jack extension

CA$H'n GUN$ Live chez Repos Prod.

CA$H'n GUN$ Yakuza (extension) chez Repos Prod.

Mr Jack l'Extension chez Hurrican avec Bruno Cathala.

Bonne Question ! chez Repos Prod. et Cocktail Games.

 

2006

Mr Jack chez Hurrican avec Bruno Cathala.

Cléopatre et la Société des Architectes chez Days of Wonder avec Bruno Cathala.

Paparazzi chez Eclipse avec Bruno Cathala.

 

2005

CA$H'n GUN$ chez Repos Prod.

 

2004

Monstro'Folies chez TF1 Games avec Christophe Boelinger.

2004 à 2008

Kill Dog dans Jeux sur un plateau N°9.
Agents Doubles dans Jeux sur un plateau N°20 avec Bruno Faidutti.
Le Cri du Dahu !! dans Jeux sur un plateau N°35.
C'est qui qu'a pété ?! dans Jeux sur un plateau N°50.



 Jouez en Ligne à Mr Jack contre le meilleurs joueurs du monde... et aussi contre moi, mais c'est plus facile.                        

Les 3 derniers articles :

 

Samedi 30 août 6 30 /08 /Août 14:47

Au fil des années, les auteurs de jeux sont devenus des vedettes comme autrefois les acteurs ou les top-modèles.  Aujourd’hui, cette évolution des mœurs donne naissance au tout premier magazine people traitant de l’actualité intime des auteurs de jeu ! Pour ce premier numéro qui sent bon l’été, le sable chaud et la brise du grand large, vous pourrez vous régaler de tous les détails croustillants que nos reporters ont réussis à dégotter sur vos auteurs préférés dans leurs lieux de villégiature !

En vacances dans un club naturiste, Piero Lalune ne lâche pas le pinceau !

Le désormais célèbre et incontournable illustrateur de Mr Jack ne pensait pas que son soudain vedettariat pourrait lui gâcher ses vacances ! Habitué depuis des années à prendre quelques jours de congés sur une plage naturiste de la Grande Motte, il pensait surement enfin prendre quelques jours de repos bien mérités au grand air ! Mais c’était sans compter sur les hordes de fans en furies qui ont passé l’été à harceler le dessinateur pour qu’il dédicace leurs exemplaires de Mr Jack ! Certaines malheureuses n’ayant pas eu la présence d’esprit d’apporter leur exemplaire et n’ayant nul t-shirt ou autre bout de vêtement à signer, l’artiste fut obligé d’improviser… le veinard !

Le secret d’Antoine révélé !

Il avait dit à ses amis et ses parents qu’il partait en vacances un mois au Japon. La ficelle était un peu grosse, surtout lors que, début juillet, Benjamin Castaldi recevait sur le plateau de Secret Story un certain Antoine… Les lecteurs les plus assidus de ce magazine auront immédiatement reconnu dans leur petit écran le fameux Antoine Bauza, auteur de nombreux jeux à succès. Mais ce n’est pas sous cette casquette que fut présentée notre vedette ludique. Le secret que l’auteur de « Nains et Jardins » devait défendre était le suivant : « j’ai 780 Nains de Jardin ». Pour ceux qui n’auraient pas suivit l’émission, Antoine commença très fort en perçant immédiatement le mystère entourant Yohann (dont le secret est « je suis unijambiste et aveugle ») faisant ainsi grimper sa cagnotte… malheureusement, la semaine dernière, le tatouage qu’il porte sur le dos, et qui représente de manière codé le nom des 7 nains de Blanche-neige, le fit chuter. En effet, la belle Roberta (dont le secret est « je pratique le plus vieux métier du monde – l’agriculture ») découvrit le pot aux roses et buzza notre ami Bauza.

Bruno Faidutti le dernier chasseur de licorne

Où Bruno Faidutti passe t’il ses vacances ? Voila un des secrets les mieux gardés du petit monde ludique. Nous savons qu’il s’agit d’un pays imposant les claviers QWERTY et aux liaisons internet des plus récalcitrantes. Ne reculant devant aucune méthode, même les plus sordides, nos fins limiers ont finit par retrouver la trace du célèbre auteur dans un petit pays d’Europe de l’Est.  L’information prendra tout son sens quand vous apprendrez que ce pays est un des derniers à autoriser la chasse à la licorne, activité interdite chez nous depuis 1726. Bruno Faidutti serait-il vraiment le dernier chasseur de Licorne en France comme il ose le revendiquer sur son site internet ! Il semble bien que notre photo exclusive le prouve ! A l’heure où le monde prend conscience du danger écologique qui nous guette peut-on se permettre d’éradiquer les derniers représentants d’une race presque disparue pour le simple plaisir du sport ? Cher Bruno Faidutti, osons espérer que vous retrouverez la raison et que vos prochaines vacances en Novembre soient moins rouges… tiens, profitez en plutôt pour rapporter de la vodka !

Bruno des Montagnes… mais pas seulement !

Plus connu sous le sobriquet de « Bruno des Montagnes », le charismatique Bruno Cathala n’est pas seulement l’opiniâtre savoyard que son surnom désigne. Dans ses veines coule le sang iodé des fiers bretons ! Ainsi, tous les étés, il descend de sa montagne et migre vers la mer suivant son antique instinct. Là-bas, sur la cote balayée par les vagues (par en bas) et la pluie (par en haut), il s’imprègne de l’air marin et retrouve ses racines. Inscrit depuis 1974 au club Folklorique de Ploërmel, Bruno met un point d’honneur à passer ses vacances en costume folklorique breton. Arrivé trop tard cette année, il ne trouva plus dans la grande malle du club qu’un costume de Bigoudène. Qu’a cela ne tienne, rien n’arrête un breton doublé d’un savoyard ! Voici donc la véritable raison de l’accoutrement pour le moins curieux de Bruno Cathala cette année sur les plages bretonnes… toute autre explication ne serait que pure calomnie ! Et ce n’est pas notre journal qui s’en fera l’écho !

 

IronSerge brûle les planches au décollage

On savait son compère Bruno Cathala acteur de théâtre dans une troupe amateur.  Mais qui soupçonnait le très sérieux Serge Laget de lorgner lui aussi vers le beau métier de saltimbanque. Un "projet secret" qui est arrivé aux oreilles d’une grande maison de production Parisienne ! En effet, la ParaMontparnasse avait déjà depuis quelques mois le projet d’adapter sur les planches la super production hollywoodienne IronMan ! C’est en constatant la ressemblance frappante entre l’acteur Robert Downey Jr. (qui incarnat le héros sur le grand écran) et l’auteur de Marenostrum que les producteurs parisiens proposèrent le rôle au comédien en herbe. D’après les rumeurs, les premiers bouts d’essai de notre auteur favori furent époustouflants! Le metteur en scène déclara d’ailleurs : « il entre à merveille dans le personnage ! Pour le costume, un petit coup de chalumeau à la taille risque d’être nécessaire ». 

 

Par Ludovic Maublanc - Publié dans : Voici les Peoples du jeu
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 1 mai 4 01 /05 /Mai 19:49

  

Je me suis rendu compte que je ne vous avais pas raconté l’histoire de la création d’Agents Doubles. Agent Doubles est un petit jeu de cartes, réalisé avec Bruno Faidutti, et paru en encart dans la revue JsP… dans son numéro d’octobre 2005 ! … 2005 ! , là, je dois vous avouer, j’ai pris un coup de vieux :-) Bon allez, comme je ne recule devant rien pour mettre à jour mon blog, je vous raconte tout ça de mémoire… bon, c’est pas hier alors, je ne sais plus si tous les événements seront bien dans l’ordre… mais bon, c’est la fin de l’histoire qui compte…


 

Bon, alors, il semble que l’histoire débute durant l’été 2004. Bruno Cathala était passé à la maison pour faire les derniers réglages sur le jeu qui allait devenir Mr Jack quelques années plus tard. Je lui avais montré certain de mes protos en chantier. Parmi ces jeux, il y avait une histoire de fous cherchant à s’échapper de leur asile dans la plus pure tradition des blagues du style « accroche toi au pinceau, je retire l’échelle… ». Je n’étais pas très satisfait du système de jeu qui fonctionnait sur une astuce sympa… mais il manquait un petit truc… Bruno m’a conseillé d’en parler à Bruno Faidutti, car le jeu était assez dans son style.

 

Bruno, lui, était sur un jeu de pirates à l’époque, sans doute l’idée qui donnera plus tard Corsaire (à paraître chez Ubik). Quand nos deux idées se sont rencontrées, elles ont accouché assez rapidement d’un jeu d’enchères où les joueurs tachaient de constituer un équipage de Pirates en écumant des tavernes enfumées. Un jeu d’enchères assez tordu car si chaque pirate possédait deux « facettes », chaque joueur n’en connaissait qu’une et devait donc se fier aux enchères des autres pour se faire une idée de la « valeur totale » du pirate… bref, un truc assez tordu… peut être trop … ou pas assez… en tout cas, la création du jeu, qui avait bien démarré, à fini par s’enliser.

 

 

J’étais assez triste que ma première collaboration avec Bruno Faidutti n’aboutisse pas. J’ai alors tenté de changer le thème du jeu pour voir si ça n’aidait pas à voir le problème sur un nouvel angle. J’ai donc proposé de changer les pirates par des agents secrets, chaque joueur tâchant de réunir une équipe… bon, honnêtement, ce changement de thème ne nous a pas permis de trouver ce qui clochait dans le jeu, il fallait donc changer plus en profondeur. Je suis donc parti de l’idée que chaque joueur ne connaît qu’une moitié des infos sur un personnage, ce qui collait bien à un jeu à 2 joueurs. L’idée collait toujours bien aux agents secrets… et à la mécanique d’un de mes premiers protos « Sous les jupes des filles ». J’ai donc proposer cette nouvelle piste à Bruno, toutes ces idées un peu en vrac.

 

Quelques jours plus tard, je reçois un mail de Bruno avec le jeu presque terminé ! Je dois bien avouer que j'étais complètement bluffé ! Toutes les idées en vrac y étaient rangées proprement dans un système de jeu à priori limpide. En effet, quelques tests plus tard, nous n'avons changé que quelques détails pour arriver à une version finalisée qui nous donnait entière satisfaction. Comme le format se prêtait particulièrement bien à un encart et que JSP en faisait encore à l'époque, nous avons proposé le jeu au rédacteur en chef du magazine. C'est comme ça que nos agents se sont retrouvés en encart dans le numéro d'octobre 2005.

 

 

C'est moi qui me suis chargé de la mise en page et de la maquette... et ça se voit un peu ;-) Malgré son design plutôt sobre, disons, j'ai toujours eu beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu. Comme toujours sur les encarts, nous avons eu très peu de retours sur les impressions laissées par nos agents. Sur Tric Trac, seul 3 avis ont été postés: un bon et deux mauvais... Je ne suis pas contre les mauvais avis quand ils sont constructifs et justement, ces deux là ont mis le doigt sur le déséquilibre entre Bluff et déduction... le bluff étant à leur avis trop fort par rapport à la déduction... J'ai donc creusé quelques idées dans ce sens, comme ça, juste au cas où...

 

Et justement, quelques mois plus tard, Bruno me propose de mettre le jeu en téléchargement sur son site. Avant cela, il faut passer la maquette en Anglais... je suis d'accord avec lui, mais je trouve dommage de juste passer le texte de ma maquette en anglais... quitte à faire une nouvelle version, autant qu'elle soit plus belle... justement, j'avais sous le coude l'ami Pierô qui venait de nous faire les superbes illustrations de « Une ombre sur Whitechapel » et qui n'était pas encore, à l'époque, le jeune premier surbooké de l'illustration de jeu qu'il est aujourd'hui ;-)

 

Pierô s'attaque donc à la maquette des Agents en passant d'un look James Bond à une ambiance 24 heures chrono... beaucoup plus jeune et moderne. Pendant ce temps, je propose à Bruno mes idées pour renforcer la part déduction du jeu. Rapidement, nous validons plusieurs de ces modifications. Pierô, de son coté, adapte la maquette, ajoute un nouvel Agent... Et voilà que nous nous retrouvons après quelques semaines de travail avec un tout nouveau jeu, bien meilleur que la première version et bien mieux illustré qu'une bonne partie des jeux sortant chez un vrai éditeur !

 

Nous nous sommes alors dit qu'avant de le mettre en libre téléchargement, nous allions quand même lui faire faire le tour des éditeurs. Nous avons montré le jeu à Essen en 2006 et 2007. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de présenter le jeu et de jouer une partie avec l'auteur de César et Cléopâtre, Wolfgang Ludtke. C&C est un classique du jeu à 2 joueurs qui a en partie inspiré les Agents. En effet, dans ce jeu, on place de l'influence sur des personnages pour marquer les points qui leur sont associés... dans les Agents, l'influence est déjà placée (c'est la loyauté), ce sont les points que l'on joue (les documents)... Wollfgang a beaucoup aimé le jeu, mais ce n'est pas dans la boite carrée du format deux joueurs de Kosmos que les Agents feront leur retour...

 

Et oui, je ne fais pas cet article juste pour le souvenir, mais pour vous annoncer que l'on vient de signer le jeu aux Editions du Matagot pour une sortie à la rentrée 2008. Après KillDog il y a quelques années, les Agents Doubles auront eux aussi droit à une vraie édition. Mais, cette fois, la différence entre l'encart et la vraie boite sera encore plus flagrante. Le petit jeu de bluff a laissé la place à un  jeu de déduction taquin et fourbe qui devrait garder les superbes illustrations de Pierô... ça ne vous rappelle rien ? Un jeu de déduction pour 2 en co-création avec un Bruno et illustré par Pierô ? Bon, les deux jeux n'ont vraiment rien à voir... mais j'aimerais bien que les Agents aient le même succès que Mr Jack ;-)

Par Ludovic Maublanc - Publié dans : Agents Doubles
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 8 avril 2 08 /04 /Avr 10:25

Et voila, on est déjà début Avril, la 5ème soirée jeu vient de se terminer et je ne vous ai toujours pas parlé de la mensuelle de Mars … à ce rythme là, je vais prendre des mois de retard et plus personne ne comprendra plus rien…

 


Pour innover en ce mois de Mars, j’ai décidé d’oublier mon appareil photo. Du coup, David m’a fait passer divers photos prises par quelques sympathiques participants (les participants de nos soirées jeux sont tous toujours sympathiques) pour illustrer mon article. Il a bien fait, car, sur ces photos, j’ai vu nombre de jeux que je n’avais pas remarqué durant la soirée ! Par exemple, je n’avais pas vu que l’avatar de Katane « la conquête de Rome » avait été de sortie. Même chose pour « Colossus Arena » ou encore « petits meurtres et faits divers ». Il faut dire qu’entre la salle à l’étage où se blottissent les premiers arrivés et le bar pour les retardataires, il est finalement assez difficile de tout voir… surtout quand on passe la soirée à jouer ;-)

 


En effet, j’ai encore passé plus de temps à jouer qu’à expliquer des règles… J’ai rejoué avec plaisir à Taluva qui devrait arriver un de ces jours dans ma ludothèque vu que ma dame a bien aimé… on a aussi refait un « petit » Chicago Poker (grand succès de cet été à la Monstro’Party). Enfin, petit si on m’avait laissé gagné plus facilement car le méchant Al Peps Capone faisait pile les mêmes établissements que moi… le fourbe !

 


Pendant ce temps là, à la table d’à coté, nous avons suivi de loin l’apprentissage assez pénible des règles de Ar Seizh Bigouden… je vous conseille de lire l’article du courageux Stéphane… qui a tenté tant bien que mal d’expliquer les règles de ce jeu à ses petits camarades de table… ceci dit, le jeu n’a pas l'air si mal… ce sont juste les règles qui sont, semble t’il, assez mal écrites. Après avoir jeté l’éponge, la crêpe, la spatule et la règle, ils sont passés à une partie de Jamaïqua  qui faisait sa première sortie lors d’une mensuelle Jocade… et qui deviendra sûrement un classique !

 


Parmi ces derniers, l'incontournable Time's up et bien sur CA$H'n GUN$ ont fait une sortie... il y a bien sur d'autres jeux qui furent de la partie... mais comme je vous l'ai déjà avoué j'ai passé plus de temps à jouer qu'a faire le tour des salles de jeu.

 

J’ai pris quelques photos durant la soirée jeu d’Avril… je vais tâcher de faire un petit compte-rendu avant juin ;-)

 

 

Par Ludovic Maublanc - Publié dans : Soirée Jeux
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés